TRACE LES CHUTES DU CARBET

En 1493, Christophe Colomb  décrit dans son carnet de bord, L’île de Caloucaera “Karukera” (nom donné par les Caraïbes « l’île aux belles eaux ») fut rebaptisée « Santa Maria de Guadalupe de Estremadura », pour honorer une promesse (donner le nom de leur monastère à une île) faite à des religieux lors d’un pèlerinage qu’il avait accompli dans la région d’Estrémadure en Espagne au couvent de « Santa Maria de Guadalupe de Estremadura ».

Elles sont un des sites les plus visités de l’île avec environ 400 000 visiteurs par an.

a première chute, la plus haute, mesure 115 mètres de haut, on y accède par un long sentier escarpé. La source du Carbet se situe à deux kilomètres en amont de celle-ci, à 1300 mètres d’altitude.

Du haut de ses 110 mètres, la deuxième chute est la plus touristique des trois, du fait de son accessibilité. On la rejoint par un sentier bétonné et très bien aménagé. La dernière chute mesure 20 mètres de haut. Seuls les randonneurs expérimentés pourront jouir de cette chute qui a le débit le plus élevé de Guadeloupe.

 

Filtrer par